La petite histoire d'un pont par Chloé - 4ème

Publié le par L'école à l'hôpital de Nantes

1- Le contexte :

pont-bacalan-bastide    Le pont Bacalan-Bastide est un pont en construction à Bordeaux. Franchissant la Garonne entre le pont de pierre et le pont d’Aquitaine, ce pont -dont la construction a débuté à l'automne 2009- devrait être ouvert en début d'année 2013.

Deux embases -coques de béton servant de socles aux pylones- ont été préfabriquées au sec avant d'être remorquées par flottaison jusqu'au milieu de la Garonne.

 

Mais comment des éléments aussi lourds - 6000 tonnes chacun - peuvent-ils flotter ?

 

2- L'hypothèse de Chloé :

Si un objet flotte, c'est qu'il est plus léger par rapport à l'eau...

 

3- L'expérimentation :

      Il nous faut :

- une éprouvette de 250 milliLitres ;

- de l'eau ;

- une balance ;

- un solide S (tube de comprimés rempli de pâte à modeler).

On place 100 milliLitres d'eau dans l'éprouvette ; on pèse le solide S : 73 grammes.

On plonge délicatement le solide dans l'éprouvette.

 

Constat : le solide coule et l'eau monte dans l'éprouvette jusqu'à la graduation 170 milliLitres.

   

4- L'explication

      Le solide S de 73 grammes a déplacé 70 milliLitres d'eau. Or ces 70 milliLitres d'eau pèsent 70 grammes. L'eau déplacée est donc plus légère que le solide S. L'objet S coule.

Pour le faire flotter, Chloé le rend un peu plus léger en retirant un peu de pâte à modeler...

 

5- Retour au pont

      Pour l'embase du pont c'est pareil ; si elle flotte, c'est que lorsqu'elle est mise dans l'eau, elle déplace plus de 6000 tonnes d'eau.

 

 

 

 

Publié dans Sciences

Commenter cet article